Edito Fotolia 64436691 XS

 

 

 

 « Ceci n’est pas une rentrée sociale »

 

En paraphrasant le peintre lessinois René Magritte, nous pourrions dire « Ceci n’est pas une rentrée sociale ».

 

En effet … comment retrouver ne fut-ce qu’un peu de social dans ce que cette rentrée politique nous propose ?!

 

Toujours bien calé dans sa ligne politique ultra-libérale, le Gouvernement Michel 1er arrive encore à nous surprendre …

 

 

Soyons honnêtes … il s’agit plutôt une demi-surprise … mais rester à ce point sourd à l’avis des travailleurs est tout de même assez ahurissant.

 

À côté des 100 hypothétiques euros promis, nous trouvons dans la balance des dépenses la hausse de la TVA sur l’électricité, l’augmentation des accises sur le diesel, la taxe sur les sodas, …

 

 

Au rayon mauvaises nouvelles, n’oublions pas  non plus (entre autre) la nouvelle ligne de dénonciations à la fraude sociale (avec anonymat garanti), les jeunes de 25 ans et plus qui ne peuvent plus ouvrir le droit aux allocations d’insertion, les exclusions des allocations de chômage en rythme de croisière, la réforme des pensions (qui risque également de faire très mal aux travailleurs !), la diminution du complément de revenus des travailleurs à temps partiel, les nouvelles coupes prévues dans les soins de santé … etc … etc …

 

Comme vous pouvez le voir, rien de réjouissant dans les mois et années à venir … si cela ne change pas !

 

Il importe donc de montrer que nous ne voulons pas de ce type de société, que d’autres choix sont possibles.

 

La solidarité doit rester le moteur qui donne sens à notre sécurité sociale … « Sociale », nous y revenons … un terme qui ne prendra toute sa mesure que si nous nous battons pour lui ! Ne l’oublions pas … « Ensemble, on est plus forts ! ».

 

 

Jean Peeters

Secrétaire régional

Charles Vandecasteele

Président

 

manif07101