Edito Fotolia 64436691 XS

 

  

« On a jamais le dernier mot avec les gens de mauvaise foi … »

 

Jean Dutourd disait « On a jamais le dernier mot avec les gens de mauvaise foi » … cela explique peut-être pourquoi nous devons de nouveau montrer au Gouvernement Michel 1er que nous ne sommes pas dupes des choix qu’ils posent encore et encore en faisant fi du bien-être de la population.

 

Le 24 juin prochain, nous serons en grève nationale … l’outil ultime de travailleurs qui en ont marre de se faire berner à chaque décision gouvernementale.

 

Alors que nous demandons depuis des mois et des mois une réelle concertation sociale, nos ministres fédéraux imposent de manière unilatérale une flexibilisation accrue du marché du travail … tout cela bien évidemment sur un mode paternaliste « pour notre bien et le bien de la nation» … « sans aucune alternative possible ».

 

Travailler plus pour moins, voilà ce qui est proposé … et que nous ne pouvons bien évidemment pas accepter !

Fotolia 58130304 XS

Nous vous le disions quelques lignes plus tôt, leur mauvaise foi n’a vraiment aucune limite !

 

Et pourtant des alternatives existent … la réduction collective du temps de travail avec maintien du salaire et embauche compensatoire en est une par exemple !

 

À la place, ils préfèrent entre autre proposer une limitation de l’accès au chômage économique à celles et ceux qui ont droit au chômage complet …  cela signifie donc simplement que les jeunes qui commencent à travailler immédiatement après leurs études ne recevront pas d’allocations durant la première année s’ils ont été mis temporairement en chômage économique par leur employeur … bref, avec ce gouvernement, on n’avance pas … on recule … encore et toujours !

 

Puisqu’ il n’y a aucune volonté politique de réelle concertation sociale sur les dossiers primordiaux que sont les droits des travailleurs, les pensions ou bien encore le renforcement des services publics, nous démontrerons une nouvelle fois que nous ne voulons pas de l’avenir noir qu’ils nous imposent.

 

Nous serons donc en grève nationale ce 24 juin … pour un avenir juste et solidaire !!!

 

 

Jean PEETERS

Secrétaire Régional

peet

 

Charles VANDECASTEELE

Président

vande