Edito

Plus que jamais, l’heure est à la mobilisation !!!

 

Les valeurs de solidarité pour lesquelles nous nous battons depuis toujours sont mises à mal par une réglementation chômage de plus en plus dure :

 

Une dégressivité renforcée des allocations de chômage qui fait baisser les montants plus vite et plus fort ;

Des contrôles de recherche d’emploi qui s’intensifient alors que le plein emploi n’existe pas ;

 

Et 2900 personnes qui risquent l’exclusion pure et simple des allocations d’insertion au 1er janvier 2015 en Wallonie Picarde.

Quand est-ce que tout cela va cesser ?

 

Cette réforme du chômage décidée par le gouvernement fédéral et mise en œuvre par la Ministre de l'Emploi et du Travail, Madame De Coninck, va beaucoup trop loin.

 

Les CPAS , eux, devront faire des choix qu’ils savent déjà inhumains.

 

Cette situation, nous la dénonçons et nous la combattons depuis longtemps avec force et conviction.

 

Pour faire baisser les chiffres du chômage, il n’y a que 2 méthodes :

-         l’accès à l’emploi

-         ou l’exclusion des allocations de chômage

 

Et très clairement, le choix de nos dirigeants s’est malheureusement porté pour la seconde solution, la solution de facilité, celle qui mettra en difficulté les chômeurs, les CPAS et les communes.

 

De plus, en nivelant par le bas et en obligeant les demandeurs d’emploi à finalement accepter n’importe quoi sous peine d’exclusions, on touche aux conditions de travail … on fait le terreau pour des conditions minimum.

 

Même si cela nous semble aberrant qu’une partie du monde politique ne comprenne pas que l’exclusion de 3000 chômeurs et leurs familles est un drame social sans nom, la mobilisation forte du lundi 10 mars (pour rappel, plus de 1500 personnes dans les rues de Tournai)  est un appui clair à notre action !!!

 

Une région comme la nôtre qui se dit en plein développement doit se remettre en question si dans son développement, elle se permet de laisser 3000 personnes et leurs familles sur le bas de la route.

 

Continuons ensemble de montrer notre désaccord et notre indignation !!!

                        

Jean Peeters

Secrétaire régional

Charles Vandecasteele

Président