Edito Fotolia 64436691 XS

 

Au lendemain de la première grève tournante, nous ne pouvons que nous féliciter du déroulement de celle-ci.

 

Pourquoi s'en féliciter ?

 

Tout d'abord parce que la grande majorité des travailleurs que nous avons rencontré sur les piquets nous ont suivi dans notre démarche et ont compris tout ce qu'il y a à perdre à accepter les propositions gouvernementales actuelles.

 

Qui se bat peut perdre, qui ne se bat pas a déjà perdu !

 

Ici, les cartes de la concertation sociale sont de toute façon biaisées dés le départ par un gouvernement qui ne souhaite qu'une concertation sociale de façade où tout est déjà décidé au 15 rue de la Loi ... pour preuve , les (trop) nombreux projets d'arrêtés royaux déposés ces derniers jours et qui tirent tous dans le même sens ... et sur les mêmes personnes ... au propre comme au figuré !!!

 

Les travailleurs (avec ou sans emploi) et les allocataires sociaux ne méritent-ils donc que le mépris ... avec en plus l'obligation de suivre la voie toute tracée vers une pauvreté quasi inévitable ?!

Les propositions du gouvernement en terme de chômage, pension, prépension, soins de santé, salaires ... sont autant de bombes sociales inacceptables !

 

Ce manque de respect de nos responsables politiques vis-à-vis de la population ne peut rester sans réponse de notre part.

 

Il ne s'agit pas d'un bras de fer syndicats contre gouvernement mais bien d'un mouvement dont l'énergie principale est le mécontentement des travailleurs.

Ils ne veulent pas d'un projet de société destructeur !

 

L'austérité aveugle que prône la droite a pourtant démontré ses limites et a toujours créé plus de pauvreté.

Moins de pouvoir d'achat, c'est aussi moins de consommation ... ce qui est aussi mauvais pour les entreprises ... tout le monde est perdant !

 

Le 15 décembre prochain, c'est le pays entier qui sera en grève.

Souhaitons que dans les prochaines semaines, nos ministres entendent (enfin) l'appel de la rue et se décident à ouvrir la porte à une vraie concertation sociale !

 

 

Jean Peeters

Secrétaire régional

Charles Vandecasteele

Président