15 septembre 2017 - Bruxelles - Action contre le nouveau système de pensions sans garantie
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce 15 septembre (de 10h à 12h), la FGTB organise une action pour une pension garantie et contre le système à points. Avec le nouveau système de pensions à points, vous n'aurez qu'une seule certitude : celle de travailler plus pour moins de pension !

 

 

21557488 1517685611607876 6326831771227169292 n
 

 

 
La garantie d’une pension digne et juste pour chacun !

 

 

  • Une pension de 1.500 € minimum
  • Sur la base de 75% du salaire moyen
  • Grâce à un financement alternatif via les revenus des capitaux

 

 

 
Vous êtes perdant à tous les coups !

 

 

Les travailleurs belges ont une fois de plus touché le gros lot. Après le relèvement de l’âge de la pension, le démantèlement des périodes assimilées, le saut d’index, la suppression du bonus pension et la limitation de l’enveloppe bien-être, le gouvernement souhaite maintenant instaurer un système à points pour les pensions. Un système à points qui remet en cause les conditions d’accès à la pension et à cause duquel le montant de votre pension sera le fruit d’une grande loterie. Impossible de savoir à l’avance à combien s’élèvera votre pension !

 

Vous n’aurez qu’une seule certitude : vous devrez travailler plus longtemps !

 

 

 
 
Le système à points pour les pensions : 0/10

 

 

Avec le système à points que le gouvernement souhaite introduire, vous épargnerez, tout au long de votre carrière, des points sur la base desquels votre pension sera calculée. Ce système engendre beaucoup d’incertitudes et représente un recul social : 

 

  • Le gouvernement déterminera chaque année lui-même le montant de pension que vous recevrez pour chacun de vos « points ». L’économie se porte mal ou le budget est dans le rouge ? Pas de chance : vos points vaudront moins !

 

  • L’âge de la pension est automatiquement relevé. Vous ne connaîtrez la date de votre départ à la pension que deux ans à l’avance.

 

  • Le gouvernement pourra également modifier le nombre de points que vous obtenez lorsque vous êtes dans l’incapacité de travailler en raison d’une maladie, d’un accident, d’un crédit-temps ou d’une période de chômage…

 

  • Une fois à la retraite, le gouvernement pourra geler votre pension pendant des années afin de redresser le budget de l’État.

 

  • Pour le gouvernement, il s’agit d’un moyen « d’harmoniser » les régimes de pension des travailleurs, fonctionnaires et indépendants. Cela signifiera moins de pension pour les facteurs, les enseignants et les pompiers … mais certainement pas une meilleure pension pour les autres travailleurs de ce pays !