FGTB Wallonie Picarde

Le Comité Fédéral de la FGTB propose d'agir fermement face à l'injustice sociale et fiscale
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Ce mardi 12 décembre, la FGTB a réuni son Comité fédéral. La plus haute instance de la FGTB, qui regroupe les membres du bureau fédéral, les représentants des centrales et les délégués des interrégionales de la FGTB s’est réunie ce matin afin d’évaluer les derniers accords du Gouvernement et d’apporter une réponse ferme et juste face aux attaques sans cesse croissantes envers les délégués syndicaux et représentants des travailleurs, la montée des inégalités, les attaques croissantes du Gouvernement envers nos pensions et les récentes décisions fiscales injustes et inacceptables adoptées par le Gouvernement Michel.

 

 

La majorité des délégués s’est prononcée favorablement sur la résolution d’actualité visant à exiger que le Gouvernement et les patrons cessent immédiatement de criminaliser les délégués des travailleurs FGTB.

 

 

Les délégués FGTB ont également réclamé que le Gouvernement cesse avec l’octroi de cadeaux fiscaux aux entreprises et aux grosses fortunes. Cadeaux fait de surcroit sur le dos des travailleurs et des citoyens. En effet, ce vendredi 08 décembre nombres d’entreprises et de grosses fortunes ont dû croire que c’était la Noël avant l’heure. Le Gouvernement a décidé de se montrer particulièrement généreux et de les gâter. Contre l’avis expert de l’inspection des finances qui chiffre ces nouvelles lubies à des centaines de millions d’euros, le Gouvernement a en effet adopté une nouvelle réforme fiscale plus dangereuse et couteuse pour notre sécurité sociale que jamais. Cette nouvelle réforme concerne la réforme de l’impôt des sociétés, l’adoption de la loi concernant le travail associatif, les services occasionnels entre citoyens et l’économie collaborative via une plateforme reconnue, le principe du « cash for car » et la taxe sur les compte-titre.

 

 

En outre, face à l’injustice sociale et fiscale, les délégués se sont prononcés sur un plan d’action et de communication fédéral.

 

 

Le plan d’action fédéral fait partie du plan d’action et de communication couvrant la période de septembre 2017 à mai 2019. Ce plan d’action contient deux volets : actions à court terme sur un certain nombre de thèmes et sensibilisation à plus long terme (nos alternatives, campagne grand public). Plusieurs actions sont prévues

 

 

  • Pour des pensions décentes et durables

  • Pour le renforcement de la sécurité sociale et des services publics

  • Pour l’amélioration de la position des femmes

  • Pour plus de pouvoir d’achat

 

 

 

Le Comité fédéral s’inscrira dès ce mardi 19 décembre dans ce nouveau plan d’action. La marche nationale pour des pensions décentes est soutenue à l’unanimité en vue de montrer l’injustice des décisions du Gouvernement actuel (prises dans la seule perspective de réaliser des économies budgétaires) et que d’autres politiques plus justes sont possibles.

 

 

Le Comité fédéral, se réunira le 23 janvier afin de statuer sur l’opportunité de mener une grève générale durant la première semaine de février.

 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques de visites.